EN FR
Home   Nouvelles   Wozniak s’arrête en demi-finale du Challenger Banque Nationale de Granby

Wozniak s’arrête en demi-finale du Challenger Banque Nationale de Granby

Les finales mettront aux prises Govortsova et Brady ainsi que Arevalo et Tiafoe

Alors qu’on en était à l’étape des demi-finales, Aleksandra Wozniak (Blainville, QC) était la dernière Canadienne en lice au Challenger Banque Nationale de Granby. Elle pouvait donc encore espérer succéder à Frank Dancevic, Eugenie Bouchard et Vasek Pospisil, tous d’anciens champions.   

Wozniak se mesurait à l’Américaine Jennifer Brady, âgée de 21 ans et classée au 147e rang mondial. La Québécoise, qui disputait sa première demi-finale depuis 2012, a été la première à s’imposer en brisant son adversaire d’entrée de jeu. Ce bris a tenu jusqu’à 5-3, mais Brady a par la suite élevé son niveau de jeu d’un cran pour remporter 10 des 11 jeux suivants, en route vers une victoire de 7-5 et 6-1. L’Américaine a été particulièrement dominante avec son service et son coup droit.

« Je dois donner beaucoup de crédit à mon adversaire qui a disputé un fort match. Elle avait un coup droit de qualité qui était extrêmement dur à lire, » a admis Wozniak. « Je suis tout de même contente de ma semaine à Granby, durant laquelle j’ai pu jouer plusieurs matchs consécutifs. Je reviens de loin, mais je vais continuer de travailler fort pour faire encore mieux au cours des prochaines semaines. »

En finale, Brady sera opposée à la Biélorusse Olga Govortsova, ex-35e raquette mondiale. Govortsova, tombeuse de trois Canadiennes, soit Charlotte Robillard-Millette, Carol Zhao et Françoise Abanda, a pris la mesure de l’Américaine Melanie Oudin en deux manches de 6-0 et 7-6(2). Après avoir survolé la première manche en moins de 25 minutes et avoir pris une avance de 4-2 au deuxième set, la Biélorusse a rencontré un peu plus d’adversité. Malgré tout, elle a retrouvé son tennis inspiré pour fermer les livres et éviter la tenue d’une troisième manche. Depuis le début de la semaine, elle n’a perdu que 13 jeux en quatre matchs.

Chez les hommes, Marcelo Arevalo, du Paraguay, a poursuivi son beau parcours en indiquant la sortie à l’Américain Sekou Bangoura en trois manches de 6-1, 2-6 et 6-1. Dans la victoire, le 216e joueur mondial a réussi sept aces contre aucun pour son adversaire. L’athlète de 25 ans connaît une excellente semaine, lui qui a éliminé le favori Stéphane Robert dès le premier tour. Arevalo participera à sa deuxième finale de l’année, mais tentera de rafler un premier titre.

Champagne2-2

En finale, il croisera le fer avec le jeune espoir américain Frances Tiafoe, quatrième tête de série. Tiafoe a éliminé le Japonais Yasutaka Uchiyama, qui avait fêté son 24e anniversaire la veille, en deux manches de 6-3 et 7-6(3). L’américain âgé de 18 ans atteint ainsi sa quatrième finale de la saison sur le Circuit Challenger de l’ATP.