• EN
  • FR
EN FR
Home   Nouvelles   BLOGUE MARIO BRISEBOIS FINALE GRANBY

BLOGUE MARIO BRISEBOIS FINALE GRANBY

PAS DE TITRE CANADIEN EN SIMPLE, MAIS UNE SEMAINE NÉANMOINS RÉUSSIE À GRANBY

 

Peter Polansky s’est sûrement couché dimanche soir en se demandant ce qu’il devra inventer afin de pouvoir gagner un tournoi ce qui est tout à fait justifié.

 

Pour la troisième fin de semaine de suite après Winnipeg et Gatineau, il s’est incliné en finale du Challenger Banque Nationale de Granby dans un match confrontant les favoris un et deux.

 

Ce n’est pas que l’Ontarien ne joue pas du gros tennis. Chaque fois, il a poussé ses rivaux à la limite de trois manches lors de ses affrontements de championnat tel   dimanche avant de s’incliner 6-3, 2-6 et 7-5 devant Blaz Kavcic.

 

Déjà, sa 118e place mondiale, laquelle sera bonifiée à la sortie des nouveaux classements ATP aux aurores lundi en vertu de 55 points internationaux mérités en plus de son chèque de 8 480 dollars en devises américaines, faut-il préciser, représente un sommet en carrière.

 

Mais l’expression «avoir le numéro de quelqu’un» dans le sport n’est pas ici un cliché, mais une absolue réalité.

 

Un Slovène installé à Dubai âgé de 30 ans qui va aussi améliorer son 100e rang avec ses 90 points accompagnant le gros lot de 14 400$, Kavic n’avait pas gagné une finale Challenger cette année avant les deux successives ravies à Polansky en incluant   Winnipeg avant Granby.

 

Par ailleurs, Peter Polansky n’aura pas fait que perdre durant cette série de trois Challengers au pays. En raison de sa régularité, Tennis Canada devrait lui remettre son dernier carton d’invitation au tableau principal de le Coupe Rogers à Montréal à compter du 7 août.

 

À L’AN PROCHAIN POUR LE DOUBLÉ!

 

Les amateurs de tennis à Granby, lesquels ont fait un succès de ce 22e Challenger soit dit y en passant, espéraient deux titulaires canadiens comme cela avait été le cas avec Eugenie Bouchard et Vasek Pospisil en 2012 .

 

Ou encore une répétition du doublé Aleksandra Wozniak – Denis Shapovalov pas plus tard que le week-end dernier dans l’Outaouais.

 

L’Ontarienne Katherine Sebov s’est inclinée 6-2 et 6-3 devant l’Italienne Cristiana Ferrando. Mettons cela sur le compte d’une première finale à 18 ans seulement.

 

Avec quatre talents canadiens en demi-finale incluant Brayden Schnur, on aurait pu s’attendre à davantage que la victoire de Carol Zhao, une autre Ontarienne, en double, mais la semaine aura néanmoins représenté un beau tir groupé.

 

«Avant, on était content de voir un Canadien se rendre plus loin que le mercredi»,  comme a dit Eugène Lapierre qui remporte le prix de la citation de la semaine.

 

SHAPO SE REPOSE CHEZ SON AMI FÉLIX     

 

Pour montrer la belle complicité entre les deux, Denis Shapovalov prend congé quelques jours chez son ami Félix Auger-Aliassime entre sa demi-finale à Granby et la Coupe Rogers qui vient vite.

 

Les premiers internationaux vont commencer à se pointer à Montréal dès le milieu de la semaine.

 

Quelques options s’offraient à Denis afin de recharger les batteries.

 

«Parce que Félix a besoin de repos après Gatineau (où il a gagné il y a deux dimanches) nous avons décliné une invitation au tableau principal du Challenger de Lexington (Kentucky. Il y avait aussi la possibilité qu’il retourne à la maison (Richmond Hills). Tout mis ensemble compte tenu du peu de temps, il valait mieux que Shapo fasse sa pause chez Félix d’autant plus que les deux s’entendent à merveille», de dire son entraîneur.

 

Une très belle image de parents samedi est celle de la maman et la sœur de Félix dans les gradins de Granby. Elles étaient là pour encourager Denis même si leur Félix est sur le carreau pour au moins une autre quinzaine de jours.

 

C’aurait été bien avoir une caméra pour aider à certains parents plus turbulents dans le sport à mieux se comporter.

 

WASHINGTON, CANADA 

 

La préparation des Coupe Rogers avec les hommes à Montréal et les femmes à Toronto se passe à Washington cette semaine.

 

Milos Raonic (3e favori derrière David Thiem et Kei Nishikori) est là avec Vasek Pospisil. Ce dernier n’a pas eu long à voyager ayant porté les couleurs du club local dans la World Team Tennis qui vient de prendre fin ou s’apprête à le faire.

 

Ils y ont déjà fait la finale un contre l’autre.

 

Après Granby, Bianca Andreescu sera dans la capitale américaine à l’instar d’Eugenie Bouchard et Françoise Abanda.

 

Outre Bianca éliminée très hâtivement à Granby (2e tour), tout le monde dispute son premier tournoi depuis Wimbledon.

 

ENTREFILET

 

Encore cette année, l’Américaine Alexandra Stephenson n’est pas repartie avec le trophée de «Miss Personnalité» dans ses valises… Une initiative à répéter est le Challenge des chefs» impliquant un restaurant différent chaque soir sur le site… L’an prochain, le président Alain Faucher songe à ajouter un volet culturel, mijotant un projet avec les gens du Festival de la chanson de Granby, une autre fierté de Granby… Le prochain grand rendez-vous du tennis suivra vendredi en fin d’après-midi avec le tirage au sort de la Coupe Rogers.

 

On y sera…